Pale SAINT IGNACE DE LOYOLA

Par son motif et sa technique poussée, cette pale liturgique est fidèle aux créations de la première moitié du XVIIe siècle. Elle fait honneur à l’ordre Jésuites, en reprenant le dessin de la fresque au monogramme du Christ peinte dans la chambre de Saint Ignace à Rome en 1605. Ici entouré de l’inscription « Et vocatum est nomen eius Jesus » (Luc 2:21), ce symbole connu une diffusion intense grâce à la Compagnie de Jésus qui en fit son insigne. Comme les rinceaux angulaires, le motif central se colore sobrement de rouges et de verts. Seules quelques touches d’or viennent enrichir les lignes, accentuant ainsi la présence centrale du soleil d’or aux rayons alternés qui se déploie en trois techniques d’application, afin d’accrocher la lumière de manières différentes et augmenter ainsi le l’éclat et le relief du motif.

Pale Saint Ignace - JEANNE PERLIER

 

PALE « MEROVINGIENNE »

JEANNE PERLIER - Pale mérovingienne.jpg

Pale liturgique inspirée de l’orfèvrerie mérovingienne. Croix rayonnante et contours sertis de pierres et de cabochons en trompe-l’œil et de perles.

A liturgical pall inspired by metalwork in Merovingien world. A radiant cross and framed with stones, cabochons in trompe-l’œil, and beads.

JEANNE PERLIER - La mérovingienne - Du dessin à la pale

From the design to the embroidery…

PALE « BIENHEUREUX MAURICE TORNAY »

JEANNE PERLIER 2018 - Bx Maurice Tornay, v2, L

Pale en l’honneur du Bienheureux Maurice Tornay, prêtre martyr au Tibet. Le saint Martyr est représenté au centre d’une ogive sinisante flanquée de sa devise et d’une croix tibétaine. Les écoinçons sont des motifs typique de la province de Yerkalo où le martyr du saint missionnaire a eu lieu en 1949.

PALE « VENITE ADOREMUS »

JEANNE PERLIER - Venite adoremus pall - Merry Christmas

L’enfant Jésus est étendu sur son lit de paille et d’épis de blés. Il est habillé d’une robe de soie crème brodée de nuances bleues. Les mains jointes, Il regarde l’étoile qui annonce sa venue. Le phylactère qui porte l’inscription en lettres gothiques « Venite adoremus » souligne cette douce scène de la Nativité du Christ. Cette broderie est entièrement réalisée à la main par Jeanne Perlier, sur un pékin de haute qualité française.

JEANNE PERLIER - Venite adoremus pall - achieved embroidery

The baby Jesus is widened on his bed of straw and wheat. He is dressed in a cremate silk dress embroidered with blue nuances. Joint hands, He looks at the star which announces its coming. The phylactery which support the inscription in gothic letters « Venite adoremus » underlines this soft scene of the Christmas. This embroidery is completely handmade by Jeanne Perlier, on a french high quality fabric.

PALE « THE PRIEST’S ORISON »

« O Good Jesus, grant that I may be a priest after Thine own Heart ! »

Cette invocation en lettres gothiques rouges encercle un grand Sacré-Cœur au rayonnement étoilé.  Des fleurs stylisées jaillissent aux écoinçons. Broderie réalisée entièrement à la main sur un damas fleuri ivoire de haute qualité française. Galon dentelé en bordure.

This orison in red gothic letters is around a big Sacred Heart withs rays. Flowers on the corners. Handmade embroidery on an ivory damas by Jeanne Perlier Créations. 

Cette pale existe en différentes versions linguistiques.

PALE « LEVANTINE »

 

JEANNE PERLIER - Levantine - détail broderieDélicatement brodée sur un Pékin ivoire de haute qualité française, la pale « Levantine » revisite les rinceaux fleuris du style Saz, développé au XVIe siècle dans l’empire ottoman. Les teintes rouges, rose, bleu turquoise et vert d’eau de ce motif floral foisonnant issu des ateliers d’Iznik sert ainsi d’écrin à un rayonnant Sacré-Cœur sur croix d’argent, évoquant l’importance de l’orient dans la liturgie catholique romaine. Le bord galonné d’argent achève la composition, réveillant les nuances chamarrées des feuilles dentelées de la composition.

Translate in English

Poursuivre la lecture de « PALE « LEVANTINE » »

PALE Á LA VIERGE D’ALTÖTTING

Pale brodée reproduisant en miniature la célèbre statue de la Vierge noire d’Altötting (Bavière) sur un fond de Pékin de soie ivoire. La pale mesure 16,5 cm de côté. Environnés de rinceaux d’or et d’argent, la Vierge et l’Enfant se regardent tendrement. Couronnés, la mère et son fils portent une riche robe brodée d’or et un tablier de velours noir brodé de fleurs et surchargé de joyaux que lui offrent les dévots en remerciement des grâces reçues.

Centre de pèlerinage marial depuis le IXe siècle, Altötting a été désigné par le pape Benoit XVI comme « le cœur de la Bavière et l’un des cœurs de l’Europe« . La « Gnadenkapelle » qui renferme la statue miraculeuse, reçoit chaque année un million de visiteurs, venu demander sa maternelle protection.

Translate in English…

Poursuivre la lecture de « PALE Á LA VIERGE D’ALTÖTTING »